Un esprit sain dans un corps sain… le sport en échange !

Le golf ? Saint Andrews, bien sûr !

Bien que L’Ecosse en général, et Saint Andrews en particulier, soient reconnus comme le berceau du golf, ce jeu a des origines hollandaises, et c’est donc aux Pays-Bas, et aussi loin qu’au 13ème siècle, que remonte cette pratique souvent considérée comme élitiste, mais de plus en plus accessible, avouons-le. Les définitions de ce sport sont très nombreuses, et souvent très drôles ; ainsi, Winston Churchill a déclaré, entre autre, que : « Le golf consiste à mettre une balle de 4 cm de diamètre sur une boule de 40.000 km de tour et à frapper la petite, non la grande »…

golf ecosse

Tout joueur a son parcours de prédilection, mais en même temps, peu de sports sont d’aussi bons prétextes au voyage. Les agences spécialisées pullulent, mais il est pourtant facile de s’en passer, en échangeant sa maison, tout simplement ! La pratique du golf tel que nous le connaissons aujourd’hui a été codifiée à Saint Andrews, au milieu du 18ème, et les parcours de cette partie de l’Ecosse sont aussi légendaires qu’exigeants. Si vous n’êtes pas chanceux au tirage au sort, sachez qu’il faut en moyenne attendre 3 ans pour pouvoir « chercher une pilule de quinine dans [ce] pré à vaches », autre définition livrée avec panache par Churchill, sur l’Old Course, considéré comme le plus ancien parcours du monde.

Que les non-golfeurs se rassurent, cette partie de l’Ecosse, proche d’Edinbourg et de la mer du nord, offre de multiples possibilités culturelles et sportives, tout comme elle offre presque une centaine d’offres d’échange de maison, à vivre tout au long de l’année car, si le temps est changeant, il offre toujours des lumières extraordinaires, et des paysages à couper le souffle !

 

Le ski ? Kitzbühel, et nulle part ailleurs…

Bien que le ski prenne ses origines, en terme de pratique comme de racine, en Norvège, ce n’est pas forcément la province de Telemark, dans le sud du pays, qui me vient en premier à l’esprit, mais plutôt la ville de petite taille mondialement connue de Kitzbühel, dans le Tyrol autrichien. Tout skieur alpin a un jour où l’autre entendu parler de la formidable (au sens étymologique du terme) Streif, la piste de descente la plus vertigineuse du circuit de Coupe du Monde de Ski Alpin. C’est au sommet de cette piste que l’estomac des meilleurs skieurs au monde se noue, et que vous pourrez vous rendre compte par vous-même de l’incroyable pente à affronter.

Kitzbühel 2010

Mais Kitzbühel est aussi idéalement situé à mi-chemin entre Innsbruck et Salzbourg, et à proximité du Tyrol italien et de son hospitalité légendaire. Une vingtaine d’offres d’échange parsèment la région, à découvrir ici encore tout au long de l’année, les alpes offrant en toute saison des activités et des paysages fantastiques…

Et si c’est finalement la Norvège qui vous attire, vous trouverez une offre à Skien – ça ne s’invente pas –  au cœur de la province de Telemark, où tout a commencé !

 

La voile, au cœur de la « City of Sails »

Si c’est le nautisme et la voile qui vous passionnent, vous n’aurez sans doute guère de difficulté à trouver un échange en Nouvelle-Zélande, à Auckland, surnommée la «City of Sails » ; les kiwis sont en effet l’une des nations en tête pour les demandes d’échange de maison en France. Si le voyage est long, il n’est pas aussi compliqué qu’on pourrait le penser, et les possibilités de navigation sont extraordinaires. Feu Sir Peter Blake est sans doute le plus célèbre navigateur kiwi, lui qui a participé à de multiples courses transocéaniques, en portant haut les valeurs de cette pratique, mais aussi de son pays, à travers le monde.

sailing new zealand

C’est dans la baie d’Auckland que tint place la Coupe de l’America 2000, et vous pourrez encore admirer dans le Viaduct Harbour, qui accueillait les compétiteurs, au mouillage ou en cale sèche, quelques-unes des plus belles carènes ayant couru cette compétition. Cette baie offre tellement de possibilités et de styles de navigation qu’elle ravira les marins de tous niveaux, tandis que la métropole d’un million et demi d’habitants offrira pléthore d’activités et de découvertes d’ordre historique, culturel ou social à ceux qui n’ont guère le pied marin.

 

Le berceau de l’Olympisme, à Lausanne

Pour clore ce très rapide tour d’horizon du sport en échange, et pour ceux d’entre vous qui aiment le sport et ses valeurs, sans toutefois forcément pratiquer, pourquoi ne pas vous offrir un échange en Suisse, à Lausanne, berceau de l’olympisme, où plus d’une centaine d’offres d’échanges sont proposées ?

lausanne

Avec ses 200000 habitants, et offrant une métropole aux multiples facettes, la capitale vaudoise vous permettra de tout savoir sur les jeux olympiques, le Musée Olympique permettant de parfaire sa culture du sport sans doute, mais pas uniquement, puisque son parc recèle nombre d’œuvres d’art de Botero, Niki de Saint Phalle et autre Rodin. Les bords du Léman, les toutes proches alpes vaudoises ou valaisannes, les vignobles de la riviera vaudoise seront aussi autant d’appels à la découverte de la région, en gardant à l’esprit que la France n’est qu’à 30 minutes de bateau !

Et, pour reprendre les valeurs de l’olympisme,  souvenez-vous qu’il n’est pas « fair-play de ramasser les balles de golf perdues alors qu’elles roulent encore », comme le disait un certain Mark Twain !!!

Laurent