À vos “masques”, prêts, partez … à la découverte des fêtes d’Halloween les plus effrayantes !

Trick or Treat! S’il y a une fête à travers le monde qui réunit toutes les générations, c’est bien Halloween ou la fête des morts. Originellement issue du folklore irlandais, cette célébration populaire navigue tour à tour entre tradition et rassemblement festif ! HomeLink vous propose un petit tour d’horizon des fêtes les plus effrayantes  à travers le monde ! A vos balais !

Les origines gaelique d’Halloween – “Samain”  – en Irlande et Grande-Bretagne 

Le terme Halloween vient de l’expression anglaise “All Hallows Eve” qui signifie ‘La veille de tous les Saints‘. Son apparition remonte à il y a plus de 2500 ans dans la culture celtique sous le nom de la fête de Samain, qui signifie “Novembre” en gaélique, soit la fin de l’été et des moissons et l’arrivée de la période sombre. Les couleurs d’Halloween, le noir pour la noirceur et l’orange pour les moissons, remontent aussi à cette époque. La  grande fête de Samain permettait d’accueillir la nouvelle année pendant laquelle une brèche s’ouvrait entre le monde des vivants et des morts. Pour apaiser les esprits et montrer la prospérité de la maison, les habitants laissaient de la nourriture à l’entrée. Ce qui explique certainement le fait de donner des aliments de nos jours. Chacun se costumait en personnages effrayants pour ne pas se faire reconnaître des esprits. Au fil des siècles, les enfants ont commencé à se déguiser en fantômes pour imiter les esprits et allaient de porte en porte pour demander des bonbons, remplaçant de la sorte, le caractère initial du port du costume qui servait plutôt à les effrayer. Aujourd’hui encore, en Grande-Bretagne et en Irlande plus particulièrement, on célèbre Halloween par de formidables fêtes de rue, de grands feux de joie et de magnifiques feux d’artifice. Ne manquez pas non plus la célèbre Marche des Zombies à Londres !


Le festif Día de los Muertos au Mexique

Vieille de vieille d’environ 3500 ans, la fête des morts est une célébration d’une grande importance au Mexique. Elle se déroule, pendant 2 jours, le 1er et 2 novembre, durant lesquels on se retrouve en famille. Lors du Día de los Muertos, la croyance veut que les âmes des défunts reviennent sur Terre. Il convient alors de leur donner les offrandes appropriées. Les mexicains se rendent sur les tombes de leurs ancêtres, les nettoient et les décorent avec des fleurs oranges – appelées zempaxuchitl – ou encore des bougies. C’est un moment très festif de communion familiale qui se célèbre avec joie, entre repas, danses et chansons. La fête des morts est précédée par l’arrivée des âmes des enfants le 31 octobre qui coïncide avec la fête d’Halloween. Vous pourrez rencontrer au détour d’une rue, de nombreux enfants déguisés en Dracula, momies et autres morts vivants tenant une citrouille scandant non pas « trick or treat », mais « calaveras » selon la tradition del dia de los Muertos, afin d’obtenir des friandises ou des pièces de monnaie.


Élégance raffinée à Venise (18 au 28 Février 2017 et 3 au 13 février 2018)

L’exportation d’Halloween en Amérique du Nord s’est faite seulement au 19e siècle lors de la grande famine de la pomme de terre en Irlande. Les Irlandais immigrèrent alors aux États-Unis et amenèrent avec eux contes et légendes. L’utilisation de la citrouille éclairée à l’Halloween fait partie de l’une de ces légendes, celle de Jack O’ Lantern. On raconte qu’un homme ivrogne et avare, du nom de Jack, avait osé défier le diable en lui jouant des farces. Lorsqu’il décéda le 31 octobre, les portes du paradis lui furent fermées et celles de l’enfer également. Il fut condamné à errer éternellement entre ces deux mondes n’ayant qu’une simple lanterne pour s’éclairer. De cette légende perdure aujourd’hui la fameuse citrouille éclairée qui vous accueille sur le porche des maisons chaque année à l’occasion de cette célébration phare attendue avec impatience par petits et grands ! Vous ne manquerez pas d’être surpris par la créativité et l’ingéniosité des familles américaines qui se lancent parfois dans un vrai concours de décoration : faux cimetières, toiles d’araignées, squelettes, sorcières, vampires et fantômes sont installés sur le parterre et sur la maison. Certains adultes se déguisent et se cacher dans le décor afin de faire peur aux cortèges d’enfants qui viennent cogner à leur porte en criant “trick or treat” !

Alors prêt à revêtir votre plus beau masque ? Cliquez sur la citrouille pour découvrir quelles sont les maisons disponibles pour un échange pendant les prochaines festivités d’Halloween !Sources : 

www.decouvertemonde.com / www.mexique-fr.com /